Hanumân le Dieu-Singe

La semaine dernière j’ai proposé aux élèves de Yoga Nu Paris, la posture de Hanumân.

 

Pendant le cours j’avais donné quelques informations, en voici d’autres sur le personnage Hanumân et sa symbolique dans l’hindouisme.

Hanumân est un héros du Râmpayana, une épopée qui raconte le périple de Râma. Il a l’apparence d’un singe, il était un grand admirateur de Râma, lequel était un avatar de Vishnu. Il est le dieu-singe est le fils du vent Vâyu et de Dikpala.

Hanumân et Râma se sont rencontrés alors que ce dernier cherchait sa femme, Sîtâ, perdue dans la forêt de Kishkindhâ. Hanumân est le dieu-singe, patron des lutteurs. Il est souvent représenté avec une massue.  Il est d’une force prodigieuse, le symbole même de la force, et immortel il a le pouvoir de voler dans les airs

Une caractéristique d’Hanumân est sa fidélité complète et permanente à Rama, son Maître spirituel. Il incarne les plus hautes valeurs de la dévotion et du dévouement.

Sa vie entière, ses actions, ses jours et ses nuits sont consacrés à servir son Maître. En un mot, Hanumân est l’image du parfait disciple. Après la victoire, Rama voulut récompenser Hanumân. Celui-ci refusa, trop heureux d’avoir été le champion de l’amour et de la justice. Cette noblesse est aujourd’hui encore illustrée par le proverbe hindou : “les singes pleurent sur les autres, jamais sur eux-mêmes.

L’une des légendes du Ramâyâna raconte que lorsque Lakshmana, le frère de Râma, est gravement blessé d’une flèche empoisonnée par Indrajit, il faut, pour le sauver, collecter des herbes provenant des montagnes d’Aushada dans les Himalaya. Hanuman s’envole immédiatement dans la direction du nord mais, incapable d’identifier l’herbe sanjîvani, il prend le chemin du retour, transportant dans sa main la montagne entière. Il sauve ainsi la vie de Lakshmana puis rapporte la montagne à son emplacement d’origine.

A l’origine Hanumân était le gardien des propriétés et tout fondateur d’un nouveau village se devait d’ériger sa statue. Les singes hanumân (grandes mâchoires) seraient ses descendants. Ils sont respectés et protégés par les populations hindoues, malgré les nombreux saccages qu’ils commettent. Ils sont, après la vache et le serpent, les animaux les plus sacrés.

 

En yoga, la posture de Hanumân est la posture du grand écart avec le buste érigé vers le haut et les bras levés, le buste en extension arrière sybolisant ainsi la capacité à voler d’un lieu à un autre et aussi dans une attitude de dévotion éternel à Rama.

C’est une posture difficile à réaliser car cela nécessite une très grande ouverture du bassin. Mais avec des aménagements adaptées, la posture est possible à faire, par exemple : mettre le pied qui est devant à plat au sol en fléchissant le genou et en ramenant le bassin vers le sol et les bras levés, le buste en extension arrière.

C’est une posture d’étirement du dos en arrière dans le plan sagital entraînant une concavité dorsale.

Ainsi, cette posture permet de s’ouvrir vers l’extérieur, le regard etant devant soi, le cœur (chakra Anahata) est ouvert dans une attitude de dévotion.

C’est une posture d’accueil et de confiance pour mieux faire face à la vie. A partir de notre origine terrestre, on va se redresser vers le haut et vers le ciel. C’est l’un des principes du yoga : cet élan vers le haut pour trouver la voie de la libération et de se libérer de la condition humaine.

Mais pour que cet élan se fasse, il est tout aussi important de prendre conscience de l’enracinement de la posture. Le regard devant soi, les bras en élévation mais la posture est ancrée au sol entre ciel et terre.

 

 

Enfin, voici les dernières infos de Yoga Nu Paris :

Après le vif succès du premier stage de Yoga Nu le 17 novembre 2013,  je vous propose de continuer votre pratique et d’aller encore plus loin en yoga par un deuxième stage le dimanche 9 février 2014. Ce stage de 3 heures se déroulera toujours dans notre salle de pratique “Le corps en mouvements” de 14h à 17h.

Je vous propose comme thème de stage de travailler nos cinq sens et de mettre en pratique les postures en accord avec nos perceptions. Mettre nos sens en éveil pour mieux être présent dans la vie, pour mieux se sentir relié à notre corps. En réalisant des postures indivuduelles mais aussi à deux, la vue, l’odorat, le goût, l’ouie et le toucher seront sollicités et votre vie en sera plus harmonieuse.

Nos sens nous permettent de nous relier au monde extérieur alors que le yoga nous permet de nous relier au monde intérieur. Cela sera notre chemin de trouver comment nous pouvons passer d’un état extérieur vers un état d’intériorité.

Qu’est-ce que le yoga peut apporter à l’éveil de nos sens ? Où se trouve la limite entre ce que nous ressentons et la posture.  Pourquoi nos sens prennent-ils une place importante dans nos vies au quotidien ? Nous tacherons de répondre à toutes ces questions.

Vous pouvez vous inscrire dès maintenant par mail : [email protected]

Le prix du stage est de 50.00 €.

Pour toute inscription avant le 10 janvier 2014, vous beneficiez d’un tarif exceptionnel de 40.00 €.

N’hésitez pas à vous inscrire dès maintenant, les places étant limitées.

Merci de votre confiance et je me fais une joie de vous retrouver pour ce second stage deYoga Nu.

OH Shanti

 

Cours tous les lundi à 20h30 ou tous les jeudis à 18h30 à l’Espace “Le Corps en Mouvements”

Calendrier des cours

Retour Actualités

Vers les Réseaux Sociaux

venez rejoindre notre groupe “Yoga Nu à 2 – la juste distance” sur Facebook

Venez rejoindre notre page Yoga Nu Paris sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
X
X