La notion de conscience en yoga

Un jour, un humoriste a essayé de définir la notion de conscience, il dit la conscience c’est marcher avec un caillou dans une chaussure. Je trouve cette définition simple mais juste.

La conscience est selon le « Larousse » une représentation mentale claire de l’existence, de la qualité de telle ou telle chose. Elle est en psychologie une fonction de synthèse qui permet à un sujet d’analyser son expérience actuelle en fonction de la structure de la personnalité et de se projeter dans l’avenir. »

La conscience est une notion qui va permettre à l’homme d’avoir connaissance de son état et de ses actes. La conscience permet de se sentir vivant, d’être présent à soi-même. Elle est la capacité de se percevoir, s’identifier, de penser et de se comporter de manière adaptée. Elle est ce que l’on sent et ce que l’on sait de soi, d’autrui et du monde. Grace à elle, nous avons la capacité d’agir sur nous-même pour nous transformer.

La conscience est tout ce qui se passe en ce moment, sans juger sans vouloir catégoriser comme agréable ou désagréables ou bon ou mauvais. Il suffit de juste observer l’instant présent. Il faut simplement accepter ce qui est. Pour avoir l’expérience de la conscience, il suffit de s’arrêter un instant et être attentif à tout ce qui vous entour. Le matin, ouvrez votre fenêtre et prenez un grand bol d’air frais, observer le spectacle devant vous, sentez l’odeur qui rentre dans vos narines, sentez la fraicheur de l’air caresser votre peau et enfin écoutez les sons du matin. Cette expérience est certes plus agréable à faire lorsque vous êtes à une fenêtre donnant sur une plage paradisiaque ou un paysage de montagne mais elle peux aussi se faire en ville un jour gris, avec une circulation de voiture. Ce qui est négatif pour vous est votre jugement par rapport à ce que vous voudriez avoir comme spectacle. Vous voudriez avoir cette fameuse fenêtre loin des bruits de la ville. Alors dites-vous que la beauté est tapie de partout, même dans un ciel gris et des voitures dans une rue encombrée. Toutes les activités de la vie quotidienne peuvent être pratiquées avec attention, il suffit de le vouloir, d’être présent dans l’instant et sans se projeter dans un futur hypothétique. Il faut se rattacher au lien sensible avec le moment présent. Si vous arrivez à être conscient à tout instant ou en tout cas à plusieurs moments dans la journée, vous améliorez votre santé physique et mental et le bien-être général. Pour arriver à cet état d’équilibre, le yoga apporte des techniques simples comme la respiration et les postures de yoga réalisées avec lenteur et conscience. Ainsi par cette attention sur soi-même un océan de compassion va s’ouvrir à l’intérieur de vous-même. Vous devenez plus convivial et plus confiant. Il faut prendre son temps. Malheureusement notre époque ne s’y prête pas à prendre son temps peut-être en vacances et encore pas pour tout le monde. La méditation est le seul moment ou la conscience est développée à son maximum.

Il est urgent d’élargir notre conscience enfermée dans le cadre étroit de nos peurs, nos opinions fluctuantes, nos images égocentriques, nos vielles structures de pensée qui conditionnement notre comportement. Ouvrez votre champ de perception et restaurez l’unité entre vous et l’univers. La conscience est aussi vaste que l’univers, elle englobe à la fois notre espace intérieur et notre espace extérieur, notre nature humaine et l’univers tout entier. Le yoga nous propose la trilogie Sat Chit Ananda, l’être, la conscience et la félicité ou Chit est la conscience définie comme la faculté de percevoir le réel, c’est le principe de la lumière éternelle et de la conscience à l’état pur. C’est justement la voie que nous propose le yoga, diriger l’être vers une conscience supérieure pour l’amener à la félicité, à l’extase et au salut.

Le yoga purifie les éléments, terre, eau, feu, air et éther et permet la libre circulation des énergies vitales qui nous traversent. Les exercices de respiration permettent d’entretenir le feu intérieur et les mantras permettent en transmettant le son au travers les os et le corps de mettre en relation et en résonnance le cosmos et vous ; ainsi la clairvoyance originelle est retrouvée. Le yoga permet de retrouver la place de l’homme dans le cosmos et la place du cosmos dans l’homme. La conscience qui s’ouvre reconnaît par le chemin intérieur l’endroit d’un monde que la science nous explique par l’extérieur. La pratique du yoga est un travail sur le corps, l’esprit et la conscience, cela donne une dimension cosmique au yoga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
X
X