Le Lâcher-prise

Sultanahmet Camii : Les minarets soutiennent le voile de l'ignorance des hommes, au dessus le Paradis

Il est souhaitable de se trouver dans un état de lâcher-prise pour faire une posture de yoga dans toute sa plénitude. Sans cet état d’être, nous de faisons pas du yoga mais de la gymnastique. A notre époque lorsqu’on pratique un sport, on le fait avec cette intention d’obtenir un résultat, et ce but est guidé  entre autre par notre ego. Ce dernier va être renforcé si vous vous trouvez avec d’autres personnes qui pratiquent à coté de vous. La société dans la quelle nous sommes, flatte de manière constante notre ego, elle met les hommes en permanente compétition surtout dans le sport. Cet égo qui est indispensable pour vivre, ne doit pas être trop exposé, ni trop mis en avant car cela va influencer notre comportement et nous risquons d’être non plus concentré sur notre corps intérieur mais sur notre corps extérieur. A cela s’ajoute aussi le fait que nous sommes constamment entrain de contrôler notre environnement car nos peurs nous poursuivent même dans une séance de yoga. Il faut donc éviter de tout contrôler. Ce contrôle permanent de tout ce qui nous entoure va engendrer du stress et empêcher la détente donc le lâcher-prise. Le lâcher-prise est un acte de confiance qui nécessite l’acceptation de son corps tel qu’il est à l’instant présent.

Ayant pratiqué durant des années du sport en salle ou à l’extérieur, je faisais du jogging ou de la natation avec toujours cette intention d’atteindre un but et je voulais encore plus l’atteindre quand j’étais entouré d’autres personnes. Je pratiquais la course à pied ou la natation pour MON corps pour que JE sois bien dans MON corps, pour que l’on vois que JE fais du sport et qu’on dise de MOI il a un beau corps.

Le yoga a une démarche différente, le corps est, tout simplement. Il ne doit pas être mis en compétition avec autrui ou avec soi-même. A la fin d’une séance de yoga, le corps a subit une transformation qui va profondément de nos cellules jusqu’au au soi intérieur. L’élève n’a plus le corps qu’il a quand il a commencé le cours. Je le répète assez souvent pendant les séances de laisser à la porte votre égo, faites les postures avec uniquement votre corps sans autre intervention mentale être toujours dans une attitude de l’instant présent sans regarder autour de vous, sans être en compétition avec les autres élèves.

Le lâcher-prise est le renoncement de nos objectifs au quotidien sans pour autant lâcher nos actes. Si le bras s’arrête là, c’est que c’est la juste posture pour vous et si la personne à côté de vous peut aller plus loin c’est que c’est aussi la juste posture pour elle à ce moment là. Nous sommes dans l’action sans but. Ne vous laissez pas séduire et influencer par votre voisin et encore moins par le professeur. Il ne doit pas être vote référence, sinon vous allez tenter de le copier et ceci ne sera pas votre posture à ce moment là mais une fausse et mauvaise copie de l’enseignant et vous ne serez plus dans un état de réel de lâcher-prise.

Ce lâcher-prise se fait non seulement dans les postures mais aussi dans la respiration. C’est par une respiration apaisée et contrôlée qu’on arrive à avoir cette détente qui accompagne le mouvement. Il faut donc dès le début du cours mettre en place une respiration qui va vous accompagner tout le long de la séance. Le ventre doit être relâché car c’est dans cette région du corps que se concentrent les tensions que l’égo a déposé.

Par une respiration régulière, une posture tenue avec aisance, que la concentration va s’installer et ainsi l’apaisement du corps viendra à vous.

 

Venez rejoindre notre groupe Facebook “Yoga Nu Paris”

Calendrier des prochains cours de yoga nu pour hommes

Votre espace Yoga : “Le Corps en Mouvements”

Plus d’info pour venir au cours

 Retour Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
X
X