Le stress de la rentrée, comment la gérer

 

La rentrée est synonyme de stress car les vacances étant finies, notre mental est plus actif que la normale. Alors pour affronter la rentrée sereinement, je vous propose ce petit texte sur le stress et surtout comment bien le gérer.

Le stress est selon la définition de la médecine une tension d’un organisme qui réagit à un facteur perturbant son équilibre.

Le stress peut être résumé en quatre mots : tension, réaction, facteur et équilibre. A un moment donné c’est à dire quand tout est en équilibre il va se produire une tension et l’organisme va agir à cette tension et ensuite réagir.

Au départ, il y a un environnement en équilibre, c’est à dire un état d’homeostatie biologique mais aussi physique, psychologique et même affectif. C’est un état de bien être vers le quel nous tendons. En yoga nous appelons cet état Ananda, le bonheur, la joie, le Nirvana pour les Boudhistes ou tout simplement l’Etre.

Les hommes, les animaux, les végétaux, la plante entière et tout organismes vivants peuvent être sujet au stress.

A partir de cet état il va avoir un ou plusieurs facteurs extérieurs à l’oragisme qui vont perturber cet ensemble en équilibre.

Les facteurs de perturbation qui amènent le stress sont de toutes sortes, la contrainte, la difficulté l’agir, le conflit interne ou externe et tout ce qui nous empêche d’atteindre cet état idéal, ce Nirvana.

Du point de vue médicale les premières expériences sur le stress ont été menées par le Docteur Hans Selye à la fin du 19ème siècle. Il a pu montrer que toute sorte d’agression qui va entrainer une défense et par la suite une réaction va provoquer à la longue une hypertrophie de la glande hormonale et une hypotrophie des structures de l’immunité.

Ces réactions provoquent donc à la longue différentes pathologies.

Le stress fait parti de notre monde, de notre vie et est donc indispensable à la vie, mais c’est l’excès de stress qui perturbe notre organisme.

Ainsi on peut dire que la patologie du stress dépend plus de la réaction individuelle que du facteur d’agression car comme le disait le stoïcien Epictète ce ne sont pas les événements qui troublent les hommes mais l’idée qu’il en font.

La tension est due au conflit qui oppose les facteurs d’agression et les réactions de l’organisme. Elle peut entrainer des troubles psycho-corporels comme la tachycardie, les maux de tête, les ballonnements, les spasmes intestinaux, la fatigue générale, des troubles émotionnelles comme l’irritabilité, l’agressivité et la tendance anxio-depréssive ainsi que des troubles cognitifs.

Ces troubles conduisent souvent à la consommation de tabac et d’alcool, elle peut aussi entrainer une attitude de suralimentation et plus loin l’utilisation de psychotropes. Tous ces comportements à risques pourraient être gérés de manière plus fine et plus adaptée par une activité corporelle et bien sûr par du yoga afin de réduire ses troubles.

 

Comment donc gérer le stress?

A court terme il faut être à l’écoute de son corps, comme en yoga. Il faut prendre conscience des symptômes et des tensions en les observants. Ne pas les subir comme fatalité et les réduire par différents techniques (sport, yoga ou autres activités corporelles).

A plus long terme il faut prendre conscience du facteur qui nous perturbe de manière répétitive en particulier dans notre entourage et les éviter en se positionnant comme différent de nos partenaires. Tout rapport doit avoir une distance qui doit pouvoir varier en faction des circonstances. Ne sommes nous pas là dans le domaine du yoga? Prenez  conscience de son mode de réactivité et tentez de les modifier. Dans la mesure où les pathologies proviennent d’une hyper ou d’une hypo réactivité il faut trouver le sens de la mesure et le chemin qui y mène est un équilibre vers la sagesse.

je suis à la recherche de l’impossible ce qui chemin faisant accroit mon possible.

 

Quels sont les moyens pour parvenir à la sagesse?

 

1 – ni trop, ni trop peu, la voie du milieu (Confucius dit que l’excès ne vaut pas mieux que

l’insuffisance),

2 – avoir conscience à chaque instant du caractère merveilleux de l’existence,

3 – revenir au centre de soi dans les profondeurs de l’être,

4 – regarder ce que l’on a et ce que les autres n’ont pas,

5 – prendre le temps avant qu’il ne vous prenne,

6 – relativiser les évènements et accepter la perte,

7 – philosopher,

8 – remplacer les plus par des moins car rien n’est bon ni mauvais, juste ou injuste,

9 – rompre le circuit anxiogène du besoin immédiat, de la sécurité à tout prix, de la

demande express, de la possessivité qui mène à la rupture de l’équilibre,

10 – Pour être bien dans son corps et son esprit, c’est être seul maitre de soi,

11 – c’est encore mieux à deux, mais tout en gardant sa liberté,

12 – être ouvert aux autres ,

11 – trouver le sens de sa vie et se dire que nous sommes tous un élément de la vie, tout

est lié, vous êtes comme une cellule dans le corps humain et comme une étoile dans

le firmament.

 

Ceci est le programme d’une vie et ceux qui pensent que c’est une utopie ont tort ….. car comme je le disais chemin faisant accroit nos possibilités.

OM Shanti

mon groupe

Prochains cours de yoga nu pour hommes lundi 9 septembre  à 20h30 et jeudi 12 septembre à 18h30  à l’Espace “Le Corps en Mouvements”

Plus d’info pour venir au cours

Retour Actualités

Vers les Réseaux Sociaux         Tweeter  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
X
X