Les salutations …. à la lune …. au soleil

 

J’avais écrit en 2015 une newsletter sur le thème de la salutation au soleil où j’avais mis en ligne une vidéo sur cet enchainement (Salutation au soleil). Un peu plus tard, j’avais aussi mis en ligne la salutation à la lune (Salutation à la lune).

Depuis cette rentrée 2017, je vous ai proposé d’autres enchainements dont celui de la salutation au soleil du maître T Krishnamacharya et celui que j’ai nommé salutation II.

Vous avez donc à votre disposition quatre enchainements que vous pouvez utiliser lors de vos pratiques personnelles chez vous. Pour vous faciliter le travail, j’ai joint à cette newsletter quatre fichiers sous forme de dessin que vous pouvez utiliser directement sur vos écrans ou sur papier après impression. (cliquez sur le coin en haut à droite pour ouvrir le doucement).

Lorsqu’on commence une pratique régulière du yoga avec un enseignant expérimenté, le besoin se ressent au bout d’un moment de faire une petite séance chez soi. A notre époque et avec internet, il y a pléthore de sites qui proposent des séances de yoga personnel à faire chez soi. Ceci est une bonne chose pour la découverte de la discipline, mais il me semble que rien ne remplacera un professeur expérimenté qui sera vous guider et surtout vous éviter des erreurs. Tout ne peut pas être dit dans une vidéo car l’oeil du professeur sur l’élève est primordial pour aider celui-ci à bien réaliser les postures. Par contre, vous pouvez faire quelques enchainements tôt le matin car ils ont été spécialement créés pour que tout le corps entier travaille.

Cette pratique peut se faire chaque matin avant le petit-déjeuner. Elle peut aussi se faire le soir, pendant une à deux heures après le dîner mais une heure avant d’aller se coucher. Il est préférable de réserver la salutation à la lune pour le soir, qui est plus douce et va vous apporter plus de détente et est plus appropriée pour le soir. Les trois autres sont plutôt des enchainements dynamiques et sont à faire le matin.

En pratiquant chaque matin une salutation vous réaliserez ainsi un exercice complet, pas besoin d’ajouter d’autres postures. Comme en général nous manquons de temps, trois ou quatre salutations suffisent avant de commencer la journée. Si vous avez plus de temps, alors huit à dix salutations vous apporteront encore plus de joie pour toute la journée.

Au début, vous allez bien entendu hésiter et aller souvent regarder le document mais au fur et à mesure de la pratique vous allez vous familiariser avec l’enchainement et les mouvements se feront automatiquement. N’oubliez pas la respiration, elle est essentielle pour bien réaliser les salutations. Commencez par quelques respirations avant de faire l’enchainement. Inspirez par le haut de la cage thoracique, le diaphragme descend et le ventre se lève et à l’expire on recule le nombril et on expire en faisant remonter le souffle. On peut alors ajouter la respiration Ujjyai, une respiration par la gorge en venant resserer celle-ci afin d’allonger les respirations. En Ashtanga cette respiration Ujjayi est obligatoirement placée au début du cours. Pour ma part, elle n’est pas nécessaire car il me semble qu’il faut vous laisser la liberté de choisir la respiration la plus adaptée à chaque personne. Enfin, certains enseignants proposeront de placer des mantras à chaque Salutation. Ainsi la concentration va se renforcer grâce au son au mouvement et à la respiration.

Au début, vous aurez peut-être une respiration saccadée et pas toujours coordonnée entre les postures. Prenez votre temps, vous pouvez vous arrêter à mi-chemin afin de reprendre une respiration et ensuite continuer. Il faut éviter de s’essouffler. Pour se faire, il faut travailler votre respiration en venant égaliser les inspires et les expires pour avoir une harmonie entre geste et souffle. Ainsi vos respirations vont s’allonger et vos mouvements se feront avec aisance. Au bout d’un certain temps, votre corps aura assimilé l’enchainement et ainsi une détente corporelle va s’installer. Le mental ne va plus se focaliser ni sur les mouvements ni sur la respiration et la salutation se fera avec fluidité.

Les origines des salutations sont très récentes car il n’est nullement mentionné de mouvements enchainés dans les textes fondateurs du yoga. Il est plutôt mentionné de pratiquer les āsanas (postures) les uns après les autres dans un ordre précis mais sans liaison. C’est T Krishnamacharya et son disciple Pattabhi Joi qui ont inventés d’enchainer certaines postures entre elles. Pattabhi Joi en inventant l’Ashtanga Vinyasa Yoga a inclus au début de sa série deux variantes de salutation au soleil. Ensuite, presque tous les maitres de yoga en Inde et en occident ont utilisés cet enchainement en apportant leur propre modification. Il paraitrait qu’il existe même une vingtaine de variations différentes.

Les salutations sont de véritables exercices complets car ils font intervenir les cinq sens de la colonne vertébrale avec en plus des appuis avec les bras et des inversions du corps. C’est aussi un excellent exercice pour venir assouplir et stimuler chaque partie du corps. Le travail se fera en tenant les postures fermement et dans l’aisance. La force, la flexibilité, la détente physique et mentale sont ainsi développés. En effet, la séquence agit à plusieurs niveaux : musculaire, articulaire, respiratoire, digestif, les organes internes et les glandes sont également stimulés positivement. En pratiquant régulièrement, le corps prend l’habitude d’être détendu. La circulation du sang dans les organes s’améliore et leurs fonctionnements se régularisent. Ainsi, l’énergie vitale ou le Prāna s’accroit progressivement.

Par une régularité rigoureuse, le corps va guérir l’esprit. Un état de paix intérieure va se placer et un état harmonieux corps-esprit ne fera qu’un avec soi-même.

Bonne pratique

PS : certains d’entre vous reconnaîtrons la photo à la une 😉

GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)
GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)
GDE Erreur: Erreur lors de la récupération du fichier - si nécessaire, arrêtez la vérification d'erreurs (404:Not Found)
GDE Erreur: L'URL requise n'est pas valide

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
X
X