La Salutation au Soleil

La Salutation au soleil (en devanâgari: सूर्यनमस्कार ou en translittération Sûryanamaskâra, de Sûrya soleil et Namaskāra salutation) est un enchaînement de plusieurs postures pratiquées dans le Hatha Yoga. Il s’agit d’une salutation dans laquelle le pratiquant s’incline face au soleil levant (de Nam, s’incliner).

Les origines sont très récentes car il n’est nullement mentionné de mouvements enchainés dans les textes fondateurs du yoga. Il est plutôt mentionné de pratiquer les âsanas (postures) les uns après les autres dans un ordre précis mais sans liaison entre eux. C’est T. Krishnamacharya et son disciple Pattabhi Jois qui ont inventés le fait d’enchainer certaines postures entre elles. Pattabhi Jois en créant l’Ashtanga Vinyasa Yoga a inclus dans le début de sa série deux variantes de Salutation au Soleil. Ensuite, presque tous les maitres de yoga en Inde et en Occident ont utilisé cet enchainement en y apportant leur propre modification. Il paraitrait qu’il existe une vingtaine de variations différentes.

Je vous propose ici la série qui m’a été transmise lors de ma formation à l’Ecole Française de Yoga au Yoga de Madras de TKV Deshikashar, le fils de T. Krishnamacharya. A la différence des autres séries de Salutation au Soleil qui comportent douze postures, il a été rajouté au début de la séance une série de flexions latérales et de rotations. Ainsi le travail se fait sur les cinq sens de la colonne vertébrale. Dans la version de base il n’y a pas de rotation ni de flexion latérale.

La Salutation au Soleil est un enchainement de plusieurs postures à faire face au lever du soleil chaque matin. Après l’aube, le soleil se lève à l’est. C’est grâce au soleil qui va nourrir la terre que la vie peut exister, c’est pour cette raison que le yogi devrait pratiquer le yoga physique face au soleil juste au moment où il se lève. Ce geste, ce mouvement n’est pas seulement pour remercier le soleil de préserver la vie sur terre mais aussi un acte d’amour quotidien de remerciement de la vie, du souffle, du Prana qui est en chacun de nous.

Dans nos contrées, il est difficile de respecter cette règle stricto sensu car nous avons une très grande variation du lever du soleil tout le long de l’année. En Inde, le soleil se lève presque tous les jours à la même heure. Donc peut importe l’heure du lever du soleil, le plus important c’est que cette pratique se fasse le matin juste après le lever et avant le petit-déjeuner. Certaines lignées de yoga proposent de pratiquer cet enchainement aussi le soir. Mais il faudra être vigilant quant à l’intensité de la pratique le soir car il ne faudrait pas que cela vous empêche de dormir.

Cet enchainement comporte plusieurs postures à réaliser à une certaine vitesse et toujours avec une respiration coordonnée et apaisée sans essoufflement. La très grande difficulté réside justement à trouver une vitesse qui est adapté à votre respiration. A vous de trouver le bon rythme. Allez dans un premier temps lentement, voire très lentement pour d’une part vous familiariser à l’enchainement et d’autre part venir bien caler votre souffle à chaque mouvement. La concentration se fera alors sur ce couple mouvement-respiration.

La respiration doit être placée avant de commencer l’enchainement. Je propose au début de tous mes cours et avant la Salutation au Soleil une respiration qui va accompagner l’élève tout le long du cours. On commence par inspirer par le haut de la cage thoracique, le diaphragme descend et le ventre se lève et à l’expire on recule du nombril, on place Ashivi Mudra (resserrement du périnée) et on expire en faisant remonter le souffle. On peut alors ajouter la respiration Ujjyai (respiration glottale en pratiquant un son par la gorge). En Ashtanga yoga cette respiration Ujjayi est obligatoirement placée au début du cours. Pour ma part, elle n’est pas nécessaire car il me semble qu’il faut laisser la libérté de choisir la respiration la plus adaptée à chaque personne. Enfin, certains enseignants proposent de placer des mantras à chaque Salutation au Soleil. Ainsi la concentration va se renforcer grâce au son, au mouvement et à la respiration.

C’est un véritable exercice complet car il fait intervenir non seulement les cinq sens de la colonne vertébrale mais aussi les appuis avec les bras et l’inversion du corps. C’est un excellent exercice pour venir assouplir et stimuler chaque partie du corps. Le travail se fera avec des postures fermement tenues et dans l’aisance. La force, la flexibilité, la détente physique et mentale sont développés. En effet, la séquence agit sur plusieurs niveaux : musculaire, articulaire, respiratoire et digestif, les organes internes et les glandes sont également stimulés positivement. En pratiquant régulièrement, le corps prend l’habitude d’être détendu. La circulation du sang dans les organes s’améliore et leurs fonctionnements se régularisent. Ainsi, l’énergie vitale ou le Prana s’accroit progressivement.

En pratiquant chaque matin la Salutation au Soleil vous réalisez ainsi un exercice complet, pas besoin d’ajouter d’autres postures. Comme en général on manque de temps le matin, trois ou quatre salutations au soleil suffisent pour bien commencer la journée. Si vous avez plus de temps huit à dix Salutations au Soleil serait l’idéal et vont vous apporter encore plus de joie pour toute la journée.

Par une régularité rigoureuse, le corps va guérir l’esprit. Un état de paix intérieure va se placer et l’harmonie entre le corps et l’esprit ne fera qu’un avec soi-même.

Vous trouvez ci-dessous un schéma illustrant la Salutation au Soleil. Je vous propose en plus de regarder la vidéo de la Salutation au Soleil afin de trouver plus d’explications sur le déroulement de l’enchainement. (La vidéo montra au début, la flexion latérale et la rotation de manière différente)

Bonne Pratique.

 

salutation au soleil

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
X
X