L’equilibre du monde

Lors du dernier stage de Yoga Nu en novembre, nous avons abordé les postures d’équilibre. Pour faire écho à la newsletter du mois dernier sur les équilibres, je vous propose ce mois-ci d’aller regarder ce que le yoga nous dit à propos de l’équilibre du monde.

Cette année a été marquée en France par des évènements tragiques qui ont secoués le pays et tous les français quelque soient leurs origines socio-culturelles ou religieuses. Ces actes odieux de tuer des personnes innocentes au nom de Dieu sont le reflet d’une société à la dérive et incapable et retrouver un recentrage sur soi. Depuis plusieurs siècles, les hommes sur cette planète ont montrés qu’ils étaient capables du pire comme du meilleur ; le pire comme éliminer son prochain par idéologie comme pendant la deuxième guerre mondiale ou par fanatisme comme récemment. Ces situations d’extrêmes barbaries peuvent aller en s’aggravant si l’homme ne prend pas conscience qu’il y a autre chose pour donner un sens à sa vie. Si nous continuons sur cette voie de toujours vouloir convoiter son prochain en mettant son égocentrisme en avant, l’homme ira à sa perte. Ce n’est pas seulement les appels à la paix qui vont y changer quelque chose mais une véritable conscience de ce que nous sommes réellement dans notre être profond sans dogme ni idéologie. C’est la seule façon d’arriver à changer le monde et les êtres humains. Il faut donner du sens à nos vies pour éviter la dégénérescence spirituelle. Dans l’hindouisme, cette période que nous vivons actuellement a un nom et s’appelle le Kali Yuga. Cet âge « Kali » dit de fer est le quatrième de la cosmogonie hindoue et qui marque la fin du Mahayuga le grand cycle cosmique. Les trois autres étant le Krita Yuga, le Trétâ Yuga et le Dvâpara Yuga correspondant respectivement aux âges d’or, d’argent et de bronze. Le système des quatre âges rappelle celui des quatre âges de la Grèce antique ainsi que celui de la Perse antique, ce qui pourrait indiquer une origine commune. Pendant cette période sombre de l’humanité les gens s’éloignent de la spiritualité et de la morale. L’hindouisme représente la morale par le mot Dharma et symboliquement par un taureau. La première étape de l’humanité est représentée par ce taureau sur ces quatre pattes, c’est l’Age d’or ; celui de la connaissance absolue. Mais le Dharma diminue à chaque âge et le taureau se trouve à trois pattes puis à deux et enfin à une patte, l’âge de fer, le Kali yuga où il est en constante déséquilibre. Dans cette période, l’homme va ainsi se trouver dans un déséquilibre psychologique mais aussi physiologique et même physique. Le dérèglement climatique est uniquement dû à l’activité humaine, les maladies incurables sont souvent dues à un dérèglement alimentaire. Manger des aliments industriels vites préparés vont perturber à long terme notre santé profondément. Le matérialisme amène parfois des gens à avoir des comportements incontrôlés et même d’hystérie comme par exemple la sortie du dernier iPhone. Et puis enfin un dérèglement physique comme par exemple faire du sport de manière excessive peut causer des accidents corporels. Le travail du corps devrait se faire donc de façon ferme et souple en même temps sans vouloir aller au delà de nos limites. C’est la raison pour laquelle il est difficile lorsqu’on est sur une jambe de rester en parfait équilibre. Notre esprit est en mouvement continuel et perturbe notre équilibre intérieur. Peut être dans un autre âge avec un esprit tout à fait calme et paisible, les postures d’équilibres pourront se faire de façons plus aisées.

Le mot yoga signifie union, réunion, liaison. Union de ce qui est souvent en chacun de nous très désuni : le corps et l’esprit. Cette union se fait aussi avec l’âme du monde, la conscience universelle, dont nous nous sentons séparés, ce qui cause notre souffrance. Ces souffrances sont justement les comportements inappropriés qui perturbent nos vies. Pour retrouver un sens à nos vies, il faudrait retrouver le contact avec son cœur, sa source vive, ses racines cosmiques, l’énergie divine qui est en nous. Vivre comme une partie du tout, comme le tout en une de ses parties. L’énergie divine est en chacun de nous, et nous pouvons vivre cette réalité. Mais comment faire de façon concrète. Simplement en venant décroitre nos économies par des actions justes et pas toujours vouloir faire plus, plus de matériel, plus de sport, plus d’aliments. Il est clair que dans le monde actuel tellement interconnecté, il sera difficile de réaliser de tels actes mais c’est par de petits gestes au quotidien qu’à mon avis nous devrions y arriver. Cela n’empêche nullement de vivre normalement, de sortir le soir au théâtre, de boire un verre en terrasse, d’aller au restaurant, etc …….. mais avec modération et que tous les actes devront se faire sans en vouloir récolter leurs fruits. Là se trouve l’enseignement du yoga, l’union du corps et de l’esprit dans l’instant présent en réalisant nos actes paisiblement sans vouloir en chercher des bénéfices personnels.

1 réflexion sur “L’equilibre du monde”

  1. Je partage complètement mais je ne trouve malheureusement pas d’exemples au travers des âges de courants ou d’actions de générosité, de réserve ou d’amour qui auraient conduit l’humanité sur un chemin différent de ce que nous subissons aujourd’hui. Vivre le présent est une solution. Le yoga peut être un vecteur d’équilibre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
X
X